Découvrez Garmisch : des pistes superbes, des paysages magnifiques… et une gastronomie bavaroise incomparable !

La capitale du ski allemand, située en Bavière à une petite heure de Munich et à 2 heures de la Suisse, mérite bien ses lettres de noblesse. Nichée à 700 m d’altitude aux pieds du plus haut sommet allemand, le “Zugspitze” (2962 m), la petite ville de charme rappellent en de nombreux points Chamonix, avec qui elle est jumelée : des paysages incroyables en toute saison, accessibles à tous grâce aux nombreuses remontées mécaniques (dont certaines vertigineuses), un centre-village sympa avec du traditionnel comme du haut de gamme, et surtout des pistes pour tous les niveaux, avec certains secteurs très engagés ! Le tout couronné de ce charme bavarois qui rend chaque maison, chaque repas, et chaque bière irrésistible.

Bref, la station de Maria Riesch, double championne olympique à Vancouver, est la destination idéale pour un weekend étendu ! Au niveau du ski, vous avez le choix. Dans la partie “Garmisch Classic”, de longues pistes en forêt desservies par des remontées mécaniques les plus performantes vous attendent.

Un secteur très varié, avec notamment la mythique descente de Coupe du Monde du “Kandahar” (en alternance une année sur deux avec Chamonix) ouverte à tous les skieurs en permanence ! Vous trouverez également de nombreux bars/restaurants typiques en bois au bord des pistes, et bien souvent des vues magiques sur la ville de Garmisch, la vallée, et les sommets alentours lors de vos descentes, entre 2500 et 700 m d’altitude.

Ou de vos montées, car la station a aussi eu la bonne idée de réserver des itinéraires forestiers aux skieurs de randonnée. Le secteur du “Zugspitze”, aux faux airs d’iguille du Midi, est situé à quelques encablures. Il est complètement différent… et complémentaire !

Montez en téléphérique ou en train à crémaillère depuis le village ou le superbe lac gelé du Eibsee, et rejoignez le plateau glaciaire du plus haut sommet d’Allemagne, où les espaces freeride et freerando dans la neige ultra froide, la vue à pic sur la vallée et le panorama à 360° sur les sommets allemands, autrichiens, suisses et italiens vous couperont le souffle !

Hors ski, de nombreuses possibilités s’offrent également à vous : le centre-village de Garmisch mérite une large visite avec ses maisons typiques, ses restaurants et ses boutiques (et sa “Chamonix Strasse”, rue de Chamonix !), et en dehors de nombreux chemins piétons entre les différents villages, autour du lac, et tous les transports en commun (bus, train) et toutes les remontées accessibles aux piétons vous permettront de vous retrouver en montagne devant de jolis panoramas (et/ou une grande bière !).

Certains jours, vous pouvez même monter au sommet du Zugspitze en téléphérique pour admirer le lever du soleil sur le glacier, et prendre votre petit déjeuner à près de 3000 m !

Sur des séjours plus longs, de belles escapades vous attendent à moins d’une heure de route ou de train pour varier les plaisirs : ne manquez pas de passer une journée dans le Tyrol Autrichien (Innsbrück, son centre-ville et toutes ses stations de ski alentours), immanquables aussi les châteaux bavarois dont le Neuschwanstein près de Füssen (célèbre pour avoir servi de modèle au château de Disney), et bien évidemment “München”, une des capitales européennes majeures, où il se passe toujours quelque chose… notamment la Oktoberfest, célèbre fête de la bière qui se déroule en… septembre ! Pour le logement, il y’en a également pour tous les goûts et tous les prix à Garmisch, de l’hôtel multi-étoilé aux chambres d’hôtes les plus authentiques, en centre-village ou en dehors.

Notre coup de cœur :  la Haus Grainau, une pension typique dans une grande bâtisse bavaroise, située à quelques encablures des pistes et du centre, qui propose une demi-pension, de plats faits maison et de grands buffets, des bières et du vin de qualité à prix incroyable, un sauna et un superbe accueil pour 42€ par personne seulement ! Garmisch a vraiment de quoi séduire, avec un ski, des paysages et un art de vivre différents de ceux qu’on peut trouver en France, à des tarifs qui restent attractifs ! Et beaucoup de gens parlent anglais, voire français.