Il n’y a pas que Sarenne à l’Alpe d’Huez !

Voici pour vous les plus beaux recoins du Grand Domaine. L’Alpe d’Huez regorge de joyaux bien connus que toutes les stations lui envient, tels que Le Pic Blanc et ses 3330 m, la piste de Sarenne (plus longue du monde), le Tunnel (une des pistes les plus atypiques !), les pentes du Signal, ou encore tous les boulevards du front de neige… avec un ensoleillement quasi inégalé !

Malgré tous ces atouts, une étude a récemment montré que 60% des skieurs de l’Alpe d’Huez restent skier sur 20% du Grand Domaine, ce qui peut occasionner de longues queues à des remontées mécaniques pourtant très performantes, et de nombreux embouteillages sur les pistes. Pour éviter ça, le blog Skiss vous livre tous les “secrets spots” de la grande station iséroise.

Découvrez les meilleures pistes des secteurs situés à l’écart des sentiers battus, qui donnent un second visage et qui font le charme et la diversité de “L’île au Soleil”. Tous à vos plans des pistes !

Oz en Oisans (1350 m) : la double porte d’entrée !

Rares sont les stations de ski qui permettent d’accéder à deux secteurs différents dès le front de neige ! Avec une route d’accès rapide et de grands parkings, Oz en Oisans est l’accès le plus favorable et offrant le plus de choix du Grand Domaine tout entier.

  • D’un côté la télécabine de l’Alpette vous amène vers Vaujany et au choix l’agréable secteur de Montfrais ou le 2e tronçon du téléphérique des Rousses qui vous emmènera à 2800 m !
  • D’un autre, la télécabine du Poutran (2 tronçons) vous permet de basculer directement sur toute l’Alpe d’Huez, à l’arrivée du 1er tronçon du DMC (2100 m).

Tout comme Vaujany, Oz offre un gros dénivelé, avec notamment un retour possible depuis 2700 m (piste rouge des Bartavelles).

Vaujany (1250 m) : plus de 1600m de dénivelé en 2 tronçons de téléphérique!

  • Un des plus gros dénivelés du monde (avec Sarennes !). Depuis l’arrivée du 2e tronçon du téléphérique à 2800 m, un itinéraire assez méconnu et déserté de l’Alpe d’Huez – Grand Domaine vous ramène en 3 pistes à 1130 m d’altitude ! Enchaînez la rouge des Rousses, la bleue des Chalets, puis la noire de la Fare. Et puis vous remontez ensuite en 3 coups à 2800 m grâce aux téléphériques de Vaujany.
  • Un autre intérêt de Vaujany est le beau secteur de Montfrais, assez atypique comparé au reste du Grand Domaine avec ses pentes douces dans les arbres, ses possibilités hors-pistes, et sa piste noire Roche Melon, qui offre un beau dénivelé également, complètement en bout du domaine !

De plus vous trouverez à Vaujany un panorama très forestier, assez unique à l’Alpe d’Huez (avec Auris).

Villard Reculas (1500 m) : changez d’air !

Et si votre journée au ski commençait par… prendre l’ascenseur ? Depuis le parking de Villard Reculas, une remontée assez insolite vous attend : un petit funiculaire extérieur, qui vous permet d’accéder au départ du télésiège débrayable du Villarais (jonction vers l’Alpe d’Huez via Le Signal).

Depuis les pistes, vous pouvez également y accéder en prenant la piste rouge Villard, puis en suivant la flèche “Parking” avant l’arrivée au télésiège. Une fois sur le parking, appuyez sur le bouton et… attendez l’ascenseur !

Le télésiège du Villarais, débrayable, offre également un beau panorama sur la station et les sommets alentour, avec des pistes longues, variées, et très à l’écart, et quelques possibilités freeride (secteur “La Forêt”).

Il permet aussi d’effectuer une longue descente en direction d’Huez, village situé en contrebas de l’Alpe d’Huez, via la piste rouge de Petite Sure, puis la bleue Village (ou en freeride).

Huez (1500 m) : la “pause repos” !

Après ces pistes, vous pensez être arrivés au bout du monde, dans le petit village d’Huez. Mais le retour vers le DMC par de vieilles remontées atypiques vaut vraiment le détour ! La télécabine d’Huez “Télévillage”, puis les bennes du “Télécentre” où vous devez monter debout (voir galerie photo), vous permettent de survoler l’Alpe d’Huez à travers tous ses immeubles, avec un point de vue inédit !

Un excellent break à faire au moins une fois pendant votre weekend ou votre séjour, et aussi un bel endroit pour manger son sandwich… et utiliser son Skiss car il y’a un peu de portage !

Auris en Oisans (1600 m) : les plus belles pistes, la meilleure neige !

De retour de Sarenne, vous ne vous êtes peut-être jamais arrêté pour prendre le télésiège des Lombards, sur votre gauche.

Celui-ci vous permet de rejoindre Auris, et accessoirement Fontfroide, un des secteurs les plus froids de l’Alpe d’Huez où vous trouverez bien souvent une excellente neige… sur de très belles pistes desservies par un télésiège du même nom très performant, et du bon dénivelé notamment avec la rouge de Maronne.

Tout en haut, au Signal de l’Homme, arrêtez-vous quelques instants pour admirer la vue sur la station voisine des 2 Alpes, avec notamment son glacier et la chaîne de La Meije au-dessus de la Grave.

Splendide ! À noter qu’un projet de liaison entre l’Alpe d’Huez et Les 2 Alpes (via Auris) serait à l’étude, pour créer un des plus grands espaces de ski du monde !

Alpes d’Huez (1850 m) : skiez en altitude, ou à l’écart !

Quelle station ne rêverait pas d’avoir des pistes jusqu’à 3300 m ? Avec les télésièges du Glacier et de l’Herpie, l’Alpe d’Huez offre de magnifiques pistes en haut de domaine, au soleil avec de la très bonne neige, accessibles via le téléphérique du pic Blanc, ou celui des Marmottes III.

Si vous ne souhaitez pas descendre la (très) longue Sarenne, revenez par la mythique piste noire du tunnel ou par les remontées mécaniques, et ne manquez pas 2 pistes noires à l’écart de la station : la Combe Charbonnière, et la Balme, très longues et très variées, qui vous permettent d’arriver tout à droite de l’Alpe d’Huez avec une très belle vue sur le village.

En résumé

Le Grand Domaine fourmille de secteurs variés qui sauront vous séduire selon vos niveaux, vos envies, et les périodes pendant lesquelles vous skiez.

Pas étonnant que ce terrain soit un grand vivier de champions de ski, comme Gauthier De Teisseire (vice champion du monde de Super G à Schladming en 2013) et Ophélie David, multiple vainqueur de la Coupe du Monde et des X-Games en Skicross, que nous suivrons avec attention aux JO de Sotchi l’an prochain !