Vous ne connaissez pas encore Serre Chevalier ? Découvrez une station avec un grand domaine très ensoleillé, où il y en a pour tous les goûts !

La vallée de Serre Chevalier, située dans les Alpes du Sud entre Briançon et les cols du Lautaret / Galibier, bénéficie de nombreux atouts exceptionnels :

  • 250 km de pistes réparties sur les 4 stations qui composent le “Grand Serre Che” : Briançon, Chantemerle, Villeneuve, Le Monêtier Les Bains.
  • des remontées mécaniques performantes, avec les nombreux investissements en télésièges débrayables et en équipements de neige artificielle réalisés ces dernières années par la Compagnie des Alpes
  • et surtout un climat idéal, avec de nombreuses perturbations neigeuses venant de l’Ouest et de l’Italie, alternant le reste du temps avec un grand ciel bleu grâce aux influences méditerranéennes (la station annonce 300 jours de soleil par an !)

Vous préparez vos prochaines vacances ou un weekend au ski, et vous êtes perdus en regardant le plan des pistes de Serre Chevalier ? Vous voulez être certain de ne louper aucune des pistes cultes ?

Briançon : La porte d’entrée du domaine

Située à l’entrée de la vallée de Serre Chevalier, Briançon est aussi la plus petite et la plus basse des 4 stations. La liaison avec le reste du domaine se fait par un télécabine à deux tronçons, puis un télésiège. Les pistes en forêt sont souvent verglacées, mais constituent de véritables immanquables en cas de bon enneigement. Citons en particulier les pistes de la Grande Garbouille et des Remparts, poursuivies par la Vauban qui vous permettent de redescendre tout en bas (avec au passage de magnifiques vues sur la vieille ville fortifiée), le tout après près de 1000 m de dénivelée ! Idéal en milieu de journée.

Chantemerle : la Luc Alphand… mais pas que !

Première véritable station de la vallée, Chantemerle est aussi celle qui rencontre le plus de succès.  Elle a pour vitrine une des pistes phares de Serre Chevalier, dont le nom rend hommage au champion local : la Luc Alphand.

Cette piste noire, qui a servi plusieurs fois de théâtre à la Coupe du Monde de Ski, est superbement variée et très agréable à skier jusqu’à la mi-journée. Elle peut aussi devenir bien souvent un véritable cauchemar (ou challenge !) en fin de journée, lorsque tout les skieurs la prennent pour rentrer !

Ne passez pas une journée à Chantemerle sans vous rendre au télésiège du Prorel, où les pistes des Myrtilles et des Saludes, magnifiquement dessinées sur les hauteurs puis au travers de la forêt, vous offriront la meilleure neige de “Serre Che” jusqu’à très tard dans la saison. Enfin, à Serre Ratier, ne manquez pas non-plus la Draye, très belle et bien en neige. Bref : de quoi faire !

Villeneuve : au royaume de la Cucumelle...

La station jumelle de Chantemerle, située juste après dans la vallée, n’est vraiment pas en reste par rapport à sa partenaire : elle abrite une des plus longues pistes des Alpes du Sud, la Cucumelle !

Cette piste rouge, incontournable de tous les amoureux du ski, a récemment vu sa fréquentation augmentée suite à la mise en place du nouveau télésiège des Vallons… qui vous permet de l’enchaîner jusqu’à plus soif !

Pour varier les plaisirs, rendez-vous sur la piste rouge du Clôt Gauthier, très belle et très large, reconnue par les habitués comme une des plus belles pistes de la station.

A sa droite, le téléski du Méa vous offrira une belle descente boulevard, la bleue de Chaméant, très prisée par les cours de ski, et les experts en mal de détente !

Pour finir, Villeneuve à elle aussi sa piste noire culte : il s’agit de la Casse du Bœuf. Le tracé de cette longue piste est fantastique, depuis l’alpage jusqu’au bas de la station. Tout comme sa grande sœur, on conseille de la privilégier jusqu’à la mi-journée, car elle peut s’avérer très bondée en fin de journée.

Le Monêtier Les Bains : le village oublié...

La station qui ferme la vallée de Serre Chevalier est aussi la moins marquée par le tourisme. Véritable village très agréable à vivre, Le Monêtier offre également un beau domaine marqué essentiellement par des pistes rouges.

Parmi celles-ci, ne manquez sous aucun prétexte l’Yret, plus haute piste de la station (départ à 2800 m, avec un panorama exceptionnel sur les Alpes françaises et italiennes) avec le plus souvent la meilleure neige ! Une très belle descente à enchaîner avec la bleue de l’Eychauda.

Et la noire à pas louper du coin se nomme la Tabuc.

Cette superbe piste en forêt fait complètement le tour de la station, à l’écart des remontées mécaniques, pour terminer en petit chemin le long de la rivière… et contrairement à ses consœurs : elle n’est pas bondée en fin de journée ! Bref, l’idéal pour terminer sa journée de ski !